- Photo page accueil : bénédiction de la cloche Gervaise-Protaise de l'église de Saint-Avé le 18 juin 2018.

« Oh mort! Où est ta victoire? » 

Dans la nuit de Pâques, la terre a tremblé, un éclair a surgit dans les ténèbres, la pierre a roulé, le tombeau s’est ouvert ! Cette nuit-là nous avons célébré la plus grande victoire de tous les temps ! La plus grande victoire de l’histoire du salut et de l’humanité ! La victoire de l’amour sur la haine ! La victoire de la vie sur la mort !

Et nous chrétiens, nous sommes les grands vainqueurs ! La victoire est en nous ! Elle nous appartient ! La mort a été définitivement engloutie dans la victoire, désormais plus rien, pas même les ravins de la mort, ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. La victoire du Christ ressuscité vit en nous, alors, ne nous laissons pas voler notre victoire ! Soyons de courageux témoins de la Résurrection !

Par cette victoire, la mort n’est plus un mur infranchissable, une voie sans issue, elle est un mystérieux passage, la Pâque (en hébreux), qui débouche sur la plénitude de la vie : la vie en Dieu, la vie éternelle.

Le baptême que vont recevoir les catéchumènes de nos paroisses est le signe (sacramentel) par excellence de ce mystérieux passage à la vie nouvelle. L’homme ancien doit mourir pour que l’homme nouveau renaisse de l’Esprit. St Paul nous rappelle que notre baptême n’est pas seulement une participation à la mort du Christ, mais aussi et surtout à sa résurrection.

Le baptême – la plongée, l’immersion – est un symbole de mort,  (on est immergé dans l’eau) et de vie nouvelle (on sort de cette eau pour respirer). Cette vie nouvelle est bien manifestée par le vêtement blanc que revêt le baptisé et aussi par la lumière du cierge Pascal qu’il reçoit. Par le baptême nous participons déjà à la victoire de la résurrection. Depuis notre baptême nous sommes dans ce passage « des ténèbres à son admirable lumière ». Nous ne sommes plus dans le tombeau. Nous vivons déjà de la résurrection et nous nous préparons à l’ultime passage, notre Pâques pour la vie éternelle.

Joyeuses fêtes de Pâques ! Christ est vivant ! Il est vraiment ressuscité !

Votre pasteur, p. Hervé Le Berre
Recteur de Saint Avé & Meucon